Pollution flottante : une surface contaminée sans commune mesure avec la quantité de polluant répandue


AMA acquis un savoir-faire en matière de récupération des surnageants ou flottants.

Nos équipes peuvent intervenir :

  • en eaux littorales,
  • en eaux intérieures,
  • sur bassins industriels ou de procès,
  • sur les eaux souterraines alluviales.


« Avec deux cuillerées à soupe d'huile, je peux recouvrir le lac Léman » avait l'habitude de dire le physicien Irving LANGMUIR, traduisant l'idée qu'une très faible quantité de polluant est susceptible de contaminer une surface très importante.


Sur le site de l’accident, 1 litre d’hydrocarbures irise ainsi en moyenne 1 hectare de plan d’eau pollué.


Un traitement de la pollution sur site, pour un coût maîtrisé et un meilleur respect de l’environnement

A.M.A. procède à un traitement sur site aboutissant à un rejet normalisé de l’eau traitée en milieu naturel.


Un traitement sur site évite un transfert vers un centre de traitement d’un volume d’eau contaminée disproportionné par rapport à la quantité de polluant déversé, dont la légitimité pourrait être remise en cause par les conseils du pollueur ou son assureur.


L’environnement en est respecté à double titre :

- Par un faible bilan carbone, en limitant de façon substantielle le transfert routier de déchets à reconditionner,

- Par un maintien du site dans son état naturel : les curages drastiques, qui favorisent une perméabilité aux éventuelles futures pollutions, sont évités.


AMA propose un traitement de la pollution conforme aux prescriptions du Code de l’environnement, qui prévoient l’utilisation des "meilleures techniques de traitement de la pollution à coût économiquement acceptable" (art. L110-1).


Une intervention en urgence adaptée aux accidents de pollution


Une pollution accidentelle peut constituer un danger important pour la sécurité civile, la qualité, la circulation et la conservation des eaux. Il importe d’intervenir au plus tôt une fois l’alerte pollution transmise, afin d’éviter une propagation de la pollution et la dissolution du produit polluant au sein des eaux.

   


A l’arrivée de l’équipe d’intervention A.M.A. sur site, le diagnostic et les mesures de confinement sont réalisés immédiatement :


  • Analyse de la topographie et évaluation des risques,
  • Adaptation ou amélioration des mesures de confinement en place selon la configuration des lieux (by pass siphoïdal conservatoire, pièges hydrauliques, protection de la berge, etc.),
  • Mise en place d’un oxygénateur pour faune aquatique.

   


Par un abaissement rapide et continu de la masse polluante, les mesures conservatoires simultanément mises en place permettent au milieu naturel sinistré de s’auto-régénérer, pour un coût d’intervention limité.

L’eau restituée dans l’environnement est conforme à la réglementation en vigueur (-5mg/L d’hydrocarbures) et les hydrocarbures sont valorisés purs si l’équipe d’intervention A.M.A. est sollicitée suffisamment rapidement après l’accident.


Ce mode de traitement est particulièrement adapté aux inondations, dans la mesure où permet, en urgence, de décontaminer simultanément plusieurs fils d’eau distincts ou plusieurs points d’un même fil d’eau.


   

Un rendement optimisé


Pour un meilleur rendement, A.M.A utilise différents écrémeurs et un système de filtration par coalescence. Seule la lentille de pollution flottante fait l’objet d’un pompage-écrémage. La colonne d’eau sous-jacente n’est donc pas pompée : inutile de pomper toute une rivière pour traiter la pollution. L’unité de traitement est également spécialement adaptée de manière à ne traiter que la surface de l’eau contaminée récupérée. La durée d’intervention s’en trouve considérablement réduite.


S'il est une mesure conservatoire primordiale lors de déversement accidentel d'hydrocarbures dits « pétroliers », c'est bien de récupérer très rapidement la phase libre de ces polluants avant que le milieu ne l'absorbe et transfère la pollution. L'aggravation du sinistre est alors jugulée car la source du transfert de pollution vers le milieu sensible est « tarie ».


   

Quelques moyens mis en œuvre par AMA Dépollution :

  • Ecrémage sélectif à disque (produits visqueux au-delà de 10°C)
  • Ecrémage à seuil (irisation ou présence de tensioactif)
  • Ecrémage à bande oléophile (accès difficile)
  • Ecrémage continuel ou séquencé des hydrocarbures surnageant sur nappe souterraine
  • Ejecteur tous fluide (pollution de nappe)
  • Absorbant (Intervention en zone marécageuse)
  • Traitement des process industriels


Des moyens de secours innovants


Afin de gagner en rapidité, qualité et sécurité, A.M.A. a conçu une cellule mobile d’intervention conservatoire à la qualité des eaux (CMIC-QE) prête à partir à tout moment depuis son lieu de stockage et grutable par camion ampliroll pour un positionnement au plus près de la source de pollution.

                         

Cette berce est conçue de manière à pouvoir intervenir sur des eaux intérieures et littorales de surface importante (dizaine d’hectares) avec de forts débits.


Elle dispose d’une capacité d’écrémage multipoints et de traitement de l'eau polluée de 20 tonnes par heure, rationalisée en terme ergonomique, autonome en énergie. Gérée avec des automates afin d’éviter tout débordement ou rejet non réglementaire dans l’environnement, la CMIC-QE est équipée d’un système d’alerte connecté permettant une télétransmission en continu la qualité de l’eau traitée.


Gestion de crise


Une intervention sur un accident de pollution nécessite également un savoir-faire en matière de gestion de crise :


  • La mise en œuvre des mesures conservatoires dans le cadre de l'article L.211-5 du Code de l'Environnement

  • Une intervention coordonnée avec les administrations et services publics (SDIS, services de la navigation ou de l’équipement), et ce grâce à une parfaite maîtrise de la chaîne d’alerte aux niveaux national et départemental,
  •  Une reddition de comptes et des bilans de chantiers aux différents acteurs intervenant dans le processus de dépollution (DOS, assureurs et experts d’assurances…).


Pollutions courantes


Cette expérience est aussi accessible aux indutriels et exploitants pétroliers soucieux de résoudre en interne leurs aléas de production.