A.M.A. Dépollution met son savoir-faire en matière de pollution à la disposition des collectivités publiques, des responsables de pollution accidentelles, de l'industrie et des compagnies d'assurance.

   


Un savoir-faire reposant sur plus de 25 ans d’expérience


Aujourd’hui encore, trop rares sont les entreprises françaises à être suffisamment équipées pour intervenir en urgence sur les pollutions des eaux et à en maîtriser les particularités.

Originairement spécialisée dans les travaux pétroliers, A.M.A. a su développer sa propre capacité à intervenir lors de pollutions accidentelles en s’appuyant sur l’expérience d’un officier sapeur pompier volontaire expert pollution des eaux, Robert OGIER.


Des techniques et moyens de secours importés de l’étranger


Robert OGIER a réalisé ses premières interventions sur pollution en milieu sensible en 1992.

Conscient des lacunes des équipements utilisés dans l’hexagone pour traiter les hydrocarbures écoulés accidentellement sur des étangs près de certains sites de raffinage, Robert OGIER s’inspire à l'étranger de techniques et matériels de traitement plus efficaces, et nettement plus écologiques.


Action en mer


Expert reconnu dans son domaine, Robert OGIER est sollicité dans le cadre de l'Action de l'Etat en Mer à la suite au naufrage de l’ERIKA, en 1999, pour lequel il embarque sur l'Ailette affrétée par la Marine nationale.


De janvier à juin 2000, il intervient pour POLMAR TERRE, plan destiné à la lutte contre les pollutions marines par hydrocarbures sur le littoral français.


Pollution des eaux intérieures

 


Robert OGIER intervient également aux côtés des services de secours pour traiter de nombreuses pollutions accidentelles, et notamment à la suite inondations dans l'Ouest de la France janvier 2001, puis en 2016. Sa technique de traitement des eaux, permettant, en urgence, une intervention simultanée en plusieurs points de pollution, est particulièrement adaptée à ce type de catastrophes naturelles.

 

En 2010, fort de son savoir et de son expérience, Robert OGIER est engagé « officier sapeur-pompier volontaire expert pollution des eaux » par arrêté du Préfet et du président du CASDIS. Dans ce cadre, il assiste et conseille les SDIS intervenant en cas d’accident de pollution, et forme le personnel aux risques chimiques (RCH).

 

En 2014, il participe activement à l’élaboration du plan ORSEC 56 Pollutions accidentelles des eaux intérieures.


 

Naissance de la branche Dépollution d’A.M.A.

 

C’est lors de l’une de ces assistances SDIS que se rencontrent Laurent MARC et Robert OGIER. L’entente se noue instantanément autour de fortes valeurs communes et d’un professionnalisme partagé.

S’ensuivit rapidement une mise en commun des moyens de l’entreprise A.M.A. et des compétences du sapeur-pompier expert, concrétisée alors par de nombreux chantiers de dépollution en Pays-de-la-Loire et en Bretagne.


   

 

L’activité innovante d’A.M.A. Dépollution


Afin de gagner encore en rapidité, qualité et sécurité, l’idée de cellule mobile d’intervention conservatoire à la qualité des eaux naît un soir d’intervention. Les premiers plans seront conçus dans le courant de l’été 2018.

Dès 2019, la construction de la première unité est lancée en partenariat avec l’entreprise française TOUTENKAMION, leader européen de la conception et fabrication de véhicules spéciaux sur mesure.

 

Dans cet esprit d’innovation et de bonne humeur, nous travaillons au quotidien pour apporter une réponse adaptée à chaque problématique rencontrée.